La cocagnière...

fleurs.jpg


Il y eut d’abord la recherche d’un lieu.

Un lieu qui nous permettrait de partager avec vous notre plaisir de vivre dans cette région. Un lieu où nous retrouverions des amis qui viendraient de loin.

La Cocagnière, c’est le mât de cocagne où l’on grimpait dans les fêtes foraines d’antan pour tenter de décrocher un jambon ou autre gourmandise.

vaches

C’est aussi le pays de cocagne et sa légende qui remonte à la Renaissance, allusion à la richesse des habitants du Triangle d’Or - Toulouse, Albi, Carcassonne – grâce à la production d’une substance colorante sous forme de coque ou de cocagne, le Pastel, « Isatis Tinctoria », une plante crucifère dont les feuilles procurent un bleu exceptionnel. Cette couleur est parfois nommée « bleu charrette » parce que les paysans récupéraient les fonds de cuve de Pastel et peignaient en bleu les charrettes, charrues, cornes des bœufs, volets, portes et fenêtres pour les qualités répulsives de cette peinture aux moustiques et autres insectes.